Languages فارسی العربية English اردو Azəri Bahasa Indonesia پښتو français ไทย Türkçe Hausa Kurdî Kiswahili Deutsch español فارسى درى РУС
Scroll down
AHLEL-BEIT (SA)

L\'imam Moussa Al-Kadhim (s)

2018/04/11

L\'imam Moussa Al-Kadhim (s)

L’imam Moussa Al-Kadhim (a): Moussa fils de Ja\'far (s), connu sous le titre de Kadhim, est le septième imam des musulmans. Il est né en 128H. au village "Abwa", un endroit entre la Mecque et Médine. Il est devenu Imam suite au martyre de son père l\'imam As-Sadiq (a). Il fut Imam pendant 35 ans, entre 148H. et 183H. Il est mort le 25 Rajab de l\'an 183H, dans la prison de Bagdad en martyre (empoisonné).

 

Ses titres et sa lignée :

Voici la généalogie de l\'Imam Moussa Kadhim : Il est (fils) Ibn Ja\'far b. Mohammad  b. Ali b. Hussein b. Ali b. Abou Taleb. Le nom de sa mère est Hamida al-Maghribiah (berbère du nord d’Afrique); et de ses titres, nous pouvons mentionner : Abou Ibrahim, Abou-l-Hassan al-Awwal (le premier), Abou-l-Hassan al-Madhi et Abou Ali.

Il était connu sous le nom d\' " al-Abdou-s-Salih" par l\'importance de son attitude ascétique et sa justesse. Son attribut fut Kadhim, lié à son caractère très patient (Kadhim=celui qui dompte sa colère), et sa maîtrise de soi et de sa colère. Un autre nom attribué à lui est "Babou-l-Hawa\'ij" (porte des besoins et d’exaucement des invocations).

 

Sa naissance et son martyre :

L\'imam Moussa al-Kadhim est né un dimanche au 7 Safar de l\'an 128 H. dans un village entre la Mecque et Médine, nommé Abwa. D\'après certains, il est né à Médine. Il est mort en martyr le 25ème  jour de l\'an 182H. à Bagdad. Il est rapporté qu\'il était de taille moyenne et d\'un visage très lumineux. Cheikh Moufid écrit à propos de lui : "…Il fut le plus pieux, le plus juste, le plus généreux et le plus honorable des hommes…".

 

Ses femmes et ses enfants :

Le nombre des épouses de l\'imam Al-Kadhim n\'est pas clair, mais d\'après les récits rapportés, la plupart de ses épouses étaient des esclaves qu\'il achetait pour libérer ou épouser. Sa première épouse fut Najmah, la mère du huitième mam (s). A propos du nombre de ses enfants il y a différents avis ; d\'après cheikh Moufid il a eu 37 enfants dont 18 garçons et 19 filles. Voici une liste des enfants de l\'Imam Kadhim (psl):

Ali Ar-Ridha (psl), Ibrahim, Abbas, Qassim, Isma\'il, Ja\'far, Haroun, Hussein, Ahmad, Mohammad , Hamzah, Abdoullah, Is\'haq, Obeidoullah, Zayd, Hassan, Fadhl, Soulayman, Fatimatou-l-Koubra, Fatimatou-s-Soughra, Rouqayyah, Hakima, Oum Abiha, Rouqayyatou-s-Soughrah, Koulthoum, Oum Ja\'far, Loubabah, Zainab, Khadija, Ililya, Aminatou, Hassanah, Barihah, A\'ichah, Oum Salamah, Maymounah, Oum Koulthoum.

 

Précisons que parmi ses filles, Fatima Koubra (appelée aussi Ma’assoumah) repose à Qom (en Iran) et son sanctuaire est un des lieux importants de visites pieuses chiites (Ziyarat/Pèlerinage). Dans certaines sources anciennes comme celles du Cheikh as-Sadouq ou d’Ibn. Qoulawayh al-Qoumi (Kamilou-z-Ziyarat) l\'importance de visite pieuse dans son mausolée a été mis en relief.

Son autre fille, Fatima Soughra repose apparemment à Baku (capitale d’Azerbaïdjan) et est connue sous le nom de Bibi Haybat.

 

Son imamat :

L\'imam Moussa Al-Kadhim devint Imam suite au martyre de son père en 148H. et fut Imam des musulmans pendant 35 ans. Précisons que l\'Imam As-Sadiq (a) avait présenté cinq tuteurs (wasi) dont le calife Abbasside lui-même, mais pour les chiites (vrais partisans de l’imam) ce fut clair que l\'Imam suivant, et par une désignation divine, fut Moussa Kadhim (p).

 

Les preuves de son Imamat :

Certains disciples initiés très proches de l\'Imam Sadiq (a) ont rapporté des paroles de celui-ci prouvant l\'Imamat de l\'Imam Kadhim (a). Nous pouvons mentionner en titre d\'exemple les propos des disciples célèbres de l\'Imam Sadiq (a) comme: Moufadhal b. Omar Jou’fi, Mou\'iz b. Kathir, Abdou-r-Rahman b. Hajjaj, Faydh b. Moukhtar, Ya\'qoub Sarraj, Soulayman b. Khalid et Safwan Jammal.

Il est rapporté de l\'Imam Sadiq (a) : "…Dieu m\'a offert un fils qui est le meilleur de Ses créatures". Dans un autre hadith attribué à l\'Imam Sadiq (a), il dit : "J\'aurai aimé ne pas avoir d\'autres enfants pour ne pas partager mon amour pour Moussa avec les autres".

 

Les califes illégaux contemporains de son époque :

L\'Imam Kadhim (a) fut contemporain avec quatre califes abbassides, à savoir :

Mansour Dawaniqi (califat: 136H.-158H.) Mahdi (califat: 158H. - 169H.) Hadi (califat: 169H.-170H.) Haroun ar-Rachid (califat: 170H.-193H.).

 

Les branches chiites dans son époque:

Certains chiites de l\'époque de l\'Imam Sadiq (a) ont cru à l\'imamat de Isma\'il, un autre fils de lui qui est décédé avant son père (s). Ces chiites n\'ont pas admis la mort de Isma\'il et le croyait leur septième Imam.

Suite à la mort de l\'Imam As-Sadiq (a), certains de ces chiites ont accepté la mort de Isma\'il mais ont cru à l\'imamat du fils de ce dernier, Mohammad  b. Isma\'il et ont donc constitué une branche chiite (déviée) connue sous le nom de Isma`ilisme.

D\'autres adeptes de l\'Imam Sadiq (a), ont suivi, après la mort de ce dernier, Abdoullah al-Aftah, et ont constitué une branche chiite (déviée aussi) nommée Fatahiya.

Ainsi il existe d\'autres branches chiites déviées de la voie d’Allah comme Nawoussiya les adeptes de Nawous….etc.

Précisons qu\'après le martyre de l\'Imam Kadhim (a), certains chiites n\'ont pas cru à l\'Imamat de l\'Imam Ridha (s), et se sont arrêtés au septième Imam (psl), et ont cru à son occultation, ils sont connus sous le nom de Waqifiya.

 

Les révoltes chiites de son époque (psl) :

Parmi les révoltes connues de l\'époque de l\'Imam Kadhim (a), on peut citer la révolte d’Hussein b. Ali b. Hassan b. Hassan b. Ali b. Abi Taleb contre les califes Abbasides. Il est connu sous le nom de Chahid Fakhkh et sa révolte n\'a pas abouti. Dans cette révolte, bien que ce ne fût pas l\'Imam Kadhim (a) qui ordonna la révolte, mais il en était informé et était en contact avec Hussein b. Ali durant cet événement.

Les propos de l\'Imam concernant l\'effort au Jihad, et sa connaissance du martyre d’Hussein b. Ali (pseux), montre son rapport avec lui et sa révolte. Parmi d\'autres révoltes des descendants de l\'Imam Ali (a), nous pouvons citer la révolte de Yahya b. Abdoullah et celle de Idris b. Abdoullah.

 

Son martyre :

L\'Imam Kadhim (a) est mort en martyre le 25 Rajab de l\'an 183 H. à Bagdad dans la prison de Sindi b. Chahak. Après son martyre, son cadavre avait été mis, selon l\'ordre de Sindi, sur le pont de Bagdad et avait été annoncé au peuple qu\'il est mort naturellement.

A propos de la mort de l\'Imam Kadhim de divers récits existent. La plupart des historiens pensent, qu\'il a été empoisonné et son assassin est soit Sindi b. Shahak, soit Yahya b. Khalid. D\'autres pensent qu\'il a été étranglé. Mais dans tous les cas, celui qui a ordonné de l’assassiner est le calife Abbasside de son temps (psl).

 

L\'arrestation et l\'emprisonnement :

De divers récits ont été rapportés à propos de la raison de l\'arrestation de l\'Imam Kadhim (a) qui sont tous très éclairants par rapport au statut de celui-ci parmi les partisans d’Ahlou-l-Beit (pseux).

D\'après certains historiens, la raison de l\'arrestation de l\'Imam était les propos malveillants qu\'une personne nommée Yahya Barmaki, ou un des frères de l\'Imam, avait rapporté au Haroun ar-Rachid, le calife Abbaside.

L\'Imam Kadhim (p) fut arrêté et emprisonné deux fois par le gouvernement d’Haroun ar-Rachid. Il n\'y a pas beaucoup d\'information à propos de la première fois, mais la deuxième fois fut entre 179H. et 183H. Qui s\'est terminé par la mort de l\'Imam (s) en prison.

 

La tombe de l\'Imam et la visite pieuse (Ziyarah) à sa tombe :

Les musulmans (chiites), après avoir reçu le corps de l\'Imam Kadhim (a), l\'ont accompagné des rituels et l\'ont enterré dans le cimetière de Quraych dans la ville de Kadhimayn (Kadhimiyah/Bagdad).

Le huitième Imam des musulmans, Ali b. Moussa Ar-Ridha (pseux) dit à propos de la tombe de son père : " Celui qui rend visite à la tombe de mon père, est comme s\'il rendait visite à la tombe du Messager de Dieu (pslf) et celle de Ali b. Abi Taleb (a)…’’.

Khatib Bagdadi a rapporté également de Hassan b. Ibrahim Abou Ali Khilal - le cheikh des hanbalites de son époque - que : " J\'ai pu avoir la réponse pour tous mes problèmes, auprès de la tombe de Moussa b. J\'afar, et par son intercession".

 

Ses compagnons et disciples initiés :

Les noms des compagnons et disciples initiés de l\'Imam Kadhim (s), qui ont rapporté de ses hadiths et récits, sont mentionnés dans de nombreux livres.

Le cheikh Toussi les compte 272 personnes, dont certains sont les suivants :

Hamad b. Issa, Ali b. Yaqtin, Hicham b. Hakam, Abou Salt b. Salih Hiravi, Safwan b. Mihran, Safwan b. Yahya, Aban b. Othman, Moufadhal b. Omar….